CHRONIQUE | Cruelles - Cat Clarke

10:58:00


Cruelles de Cat Clarke
 Thriller/Contemporain/Drame YoungAdult | Robert Laffont | 2013 | 417 pages 


Lors d'un séjour avec sa classe en Ecosse, Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'asociale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête d'oublier. Va alors se mettre en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à jamais.



Cat Clarke, c'est l'auteur avec laquelle il ne peut y avoir d'entre-deux : soit on adore, soit on déteste.  Et oui, parce que le style de Cat Clarke est plutôt particulier et ne peut pas plaire à tous le monde. Non pas que sa plume soit étrange, mais plutôt parce qu'elle a une manière bien à elle d'aborder des thématiques et de mener ses histoires.
Si vous en venez à lire votre premier Cat Clarke et que vous n'aimez pas, je ne pense pas que ce soit donc la peine de continuer avec cette auteur.
Personnellement, j'adore les romans de Cat Clarke. Cruelles est mon troisième roman de l'auteur, mais c'est Revanche qui reste à ce jour mon plus gros coup de cœur ; que dis-je, bien plus qu'un coup de cœur, ce fut une claque énorme.

Cruelles fut tout de même une excellente lecture, où on ressent la pâte Cat Clarke, même si j'ai quelques bémols à énoncer, je le conseille vraiment !

Les +
La thématique est absolument excellente. On est ici avec un groupe de filles qui part en voyage scolaire, sauf que l'une n'en reviendra jamais. En suivant Alice, on va certes découvrir ce qu'il s'est passé, mais surtout, on va voir comment des ados peuvent gérer la culpabilité. Clairement, si vous vous attendez à un roman où jusqu'à la fin on va essayer de comprendre comment la jeune Tara est morte, vous vous trompez, car on va très vite l'apprendre au bout de quelques chapitres. Le point clé de cette histoire, c'est le secret qui unit les jeunes filles Alice, Rae, Polly et Cass, et la manière dont elle vont gérer leur sentiment de culpabilité face au mensonge. On s'intéresse à l'après ; et c'est top. Dérangeant certes, mais génial.  Après n'oublions pas que nous sommes en YA, donc ce n'est pas non plus très sombre, mais il y a une grande place qui est donnée au drame, ainsi qu'un certain sadisme.
Tout fonctionne. On est totalement embarqué dans cette histoire. On veut savoir comment tout ça va se terminer, si l'une va craquer, si on va les démasquer... on ressent beaucoup de choses, de l'empathie pour Tara et sa famille oui, mais aussi de l'empathie pour Alice et les autres.
Quels personnages... tous ont une personnalité différente, qui les rend unique dans l'histoire et permet d'apporter des réactions différentes. Tara est la fille populaire méchante qui rabaisse tous le monde, Alice son ancienne meilleure amie qui reste discrète et profondément bouleversée par la mort de sa mère,  Cass un peu plus exubérante dans sa façon d'agir elle n'hésite pas à tenir tête à Tara, Rae l'emo toujours branchée à son ipod, et Polly la jeune fille naïve menée à la baguette.
La plume de Cat Clarke est forcément un bon point pour moi. J'adore la manière dont elle nous embarque.  C'est fluide et en même temps tellement fort. Elle arrive à faire passer beaucoup de choses en quelques mots. C'est vraiment ce qui donne le plus à ce genre d'histoires. 

Les -
Malheureusement, certaines choses ne l'ont pas fait avec moi, qui empêchent cette lecture d'être un coup de cœur.
D'abord, une romance va très vite se développer. Beaucoup trop vite même. Pour moi, ce n'était pas crédible.  Je n'ai pas compris comment, en de telles circonstances, Alice pouvait ne serait-ce que penser être en couple avec ce garçon en particulier. Je suis d'accord cependant que ça apporte une autre dimension à la situation, mais pour moi la naissance de cette relation n'était pas crédible du tout. Dommage.
Je ne sais pas quoi penser de la fin. D'un côté je la déteste, et de l'autre je la trouve parfaite. Je la déteste parce que quand je l'ai lu je me suis dis "tout ça pour ça". Je l'adore car elle est simple, dans la sobriété,  et qu'elle en dit beaucoup en très peu de mots, c'était la fin qu'il fallait en somme, le juste retour des choses. En même temps, quelle fin pouvons nous avoir à une telle histoire ? Ce n'est pas le genre d'intrigue où on peut apposer le mot FIN et conclure que la vie s'arrête là pour nos personnages. Mais voilà, je suis super indécise sur cette fin.

Je vous conseille totalement de foncer, mais comme dit au début,  soit on adhère soit on adhère pas. Je ne saurai vous dire lequel des trois romans que j'ai lus de l'auteur est le mieux pour commencer. Si Revanche est pour moi du lourd et mon plus gros crush de l'auteur, je pense qu'il est trop intense, trop spécial pour débuter. Alors dans ce cas là, Cruelles peut être pas mal car il est moins dur je trouve, même si le sujet reste très dramatique. 

Il me reste alors deux romans d'elle à lire, Confusion et A Kiss In The Dark. Je pense continuer mon épopée avec Confusion, qui m'attire le plus permis les deux. Mais je sais déjà que j'aimerai car... c'est du Cat Clarke.

"C'est le moment. Un de ces moments dans la vie où certaines paroles peuvent tout changer. Mentir, ou dire la vérité ?"

"Ma sœur était mon être humain préféré. Elle me manquera toute ma vie. Aujourd'hui, j'ai la télécommande pour moi tout seul et mon Ipod est toujours chargé. Mais je voudrais juste que ma sœur revienne. Et ça n'arrivera jamais."

"Lorsqu'une personne meurt , les choses se répartissent en deux catégories bien ordonnées : avant, et depuis. Sachant qu'avant est toujours mieux."


You Might Also Like

0 commentaires