AU FIL DES SAISONS ET DES PAGES

AU FIL DES SAISONS ET DES PAGES | PAL Printemps

18:21:00


Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter ma PAL pour le challenge "Au fil des saisons et des pages" organisé par Elodie de la chaîne et du blog Eliot et des livres.


La saison de l'hiver est malheureusement terminée, on vas arriver dans les saisons où le soleil et la chaleur dominent (normalement), et je suis peut-être un extra-terrestre mais je n'aime pas ça !
Bref, nous sommes au printemps, et qui dit nouvelle saison, dit nouvelle PAL !

Comme pour chaque saison, nous devons lire 5 livres, correspondants à des thèmes, ici donc sur la période du 20 mars au 20 juin 2016.

Ce mois-ci je finis des sagas

CHRONIQUE | Vampire Academy, tome 6 : Sacrifice Ultime - Richelle Mead

19:20:00

/!\ RISQUE DE SPOILERS SI VOUS N'AVEZ PAS LU LES TOMES PRECEDENTS /!\
Édition : Castelmore
Genre : YA, Fantastique
Nombre de pages : 602
Date de sortie : 2013

RÉSUMÉ | 
Un meurtre. L'amour. La jalousie. Et un dernier sacrifice. La Reine est morte et le monde des Moroï ne sera plus jamais le même. Rose attend une exécution injuste et une seule personne est capable de l'en empêcher. La jeune dhampir ne peut compter que sur les deux hommes de sa vie, Adrian et Dimitri, pour la retrouver. Dans cette situation inextricable, Rose aura besoin de l'aide de ses ennemis et de remettre en question la confiance qu'elle portait à ceux qu'elle croyait de son côté. Et si, pour retrouver la liberté, Rose devait sacrifier ce qu'elle a de plus cher au monde ?


MON AVIS | 
Au revoir Rose et Lissa !

Accusée du meurtre de la Reine Tatiana, Rose attend son jugement. Mais ses amis ont un plan et comptent bien prouver son innocence. De son coté, Rose compte bien découvrir où se cache le demi-frère ou la demi-sœur de Lissa...

"Ah! ma fille! A peine dix-huit ans, et tu as déjà été accusée de meurtre, tu as déjà apporté ton aide à des criminels et tué plus de Strigoï que la plupart des gardiens en verront dans toute leur vie. 
Je ne pourrais pas être plus fier."

J'ai dévoré les 600 pages de ce dernier tome, littéralement. 
J'ai adoré du début à la fin, même si comme tous les tomes de la saga, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire au départ et qu'il y a eu quelques longueurs. Même si j'avoue ne pas être d'accord avec tous les choix de l'auteur, je trouve que c'est une très bonne conclusion.

Il y a beaucoup de révélations dans ce tome.
Premièrement, concernant l'identité du demi-frère ou demi-sœur de Lissa. Je ne me doutais pas de cette éventualité et j'ai trouvé cela très bien amené pour le coup.
Deuxièmement, concernant le meurtre de la Reine. J'avais une idée en tête depuis le départ, qui tendait à se confirmer plus on avançais dans l'histoire et plus les indices apparaissaient. Et puis finalement, le choc. Énorme surprise concernant cette partie-là du roman et c'était juste top, car j'avais justement peur que ce soit trop facile et attendu.

On découvre aussi beaucoup de choses concernant le monde des vampires et leurs traditions. C'est toujours agréable de voir que ce monde peut encore nous réserver des surprises, même au bout de six tomes.

"La solitude est une chose terrible. Qui est seul n’a personne auprès de qui se réfugier, personne à qui se confier, ni personne qui se soucie de ce qui lui arrive."

J'ai adoré Lissa ici. Elle a considérablement grandie et évoluée depuis le début de la saga. Ici, de nouvelles épreuves l'attende et c'est très intéressant de voir comment elle va agir. Elle a davantage confiance en elle-même et en ses convictions, elle a de l'assurance, de la force. Sa bienveillance me touche toujours autant, et j'aime toujours cette amitié qui lie nos deux héroïnes et le dévouement qu'elle a envers les personnes qu'elle aime.
Rose est égale à elle-même. Comme toujours, elle n'en fait qu'à sa tête, elle réfléchie après avoir agit. Pour une fois elle sera prise de cours à plusieurs reprises et c'était plutôt pas mal à voir. J'avoue quand même qu'elle m'a un peu déçue dans ses choix ; j'aurais aimé qu'elle agisse autrement à certains moments, mais ça c'est tout à fait personnel car finalement, c'était évident.
J'ai encore une fois adoré Adrian, qui est l'un de mes personnages préféré de la saga. J'aime toujours autant sa personnalité et surtout l'amour indélébile qu'il porte à Rose. On sent qu'il tient à elle plus que tout au monde, même s'il ne l'exprime pas explicitement. J'aime aussi l'amitié qu'il a su tisser avec Lissa. Malheureusement, je l'ai trouvé plus effacé dans ce dernier tome.
J'ai eu, à nouveau, du mal avec Dimitri. Il est très présent dans ce tome, et personnellement je confirme que je le préférais en Strigoï. Je n'accroche pas avec lui, dommage car c'est pourtant un personnage important.

"Malgré tout ce qui m'est arrivé, je ne me suis jamais considérée comme une victime. Une victime est impuissant. Elle n'agit pas. J'ai toujours essayé de me battre pour moi même et pour les autres, à n'importe quel prix."

Globalement, comme je l'ai dis plus haut, c'est une bonne conclusion.
J'aurais aimé que certaines choses se passent autrement, que certains choix des personnages soient différents. Mais en y réfléchissant, c'était inévitable. C'est la fin qui est en cohérence avec tout ce que la saga nous a fait vivre depuis le premier tome. Finalement, une autre fin aurait été étrange.
J'ai à la fois aimé la fin car elle est bonne, on sais que c'était la meilleure chose pour les personnages, j'ai fermé mon livre avec un sourire aux lèvres. Mais, j'ai aussi eu de la peine pour d'autres personnages.

Ce que j'ai apprécié également, c'est qu'on sent que Richelle Mead introduit son spin-off Bloodlines, dont pour l'instant un seul tome est paru en français... J'ai très envie de lire ce spin-off, elle a attisé ma curiosité et j'ai vraiment envie de continuer à découvrir cet univers mais en m’intéressant à l'histoire d'autres personnages.


Chronique

CHRONIQUE | D.I.M.I.L.Y, tome 2 : Did I Mention I Need You ? - Estelle Maskame (VO)

11:53:00

/!\ RISQUE DE SPOILERS SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME /!\

Édition : Black And White Publishing - EBook
Genre : YA, Romance
Nombre de pages : 387
Date de sortie : 19 octobre 2015


RÉSUMÉ | 
Cela fait un an qu'Eden n'a pas vu son demi-frère Tyler ... son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s'empêcher de se réjouir quand Tyler l'invite pour les vacances à New York.
De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi...
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l'été new-yorkais, il devient vite évident qu'ils s'aiment encore...
Pourront-ils résister à la tentation ?


MON AVIS | 
Le premier tome, avec plus de maturité et de montagnes russes !

Cela fait un an qu'Eden et Tyler ne se sont pas vus. L'été venue, Eden va rejoindre Tyler à New-York. Désormais en couple avec Dean, elle espère ne rien ressentir quand elle se retrouvera face à son demi-frère. Mais malheureusement pour elle, les sentiments ne se contrôlent pas...

Je n'ai pas pu attendre la sortie française pour lire la suite de DIMILY. Du coup, je me suis jetée directement sur la VO, et j'ai adoré, encore une fois.

Comme le tome 1, cette histoire n'a rien d'extraordinaire, la plume non plus. Mais comme je l'avais déjà mentionné, les émotions sont démultipliées. C'est très prenant, addictif et obsessionnel. 
Là encore, j'ai retrouvé ce que j'avais ressenti dans After d'Anna Todd. L'histoire nous prend aux tripes, on a l'impression de la vivre et que les personnages sont réels. On est sur des montagnes russes émotionnelles où on a des papillons dans le ventre, où on est heureux, et quelques secondes plus tard cela se transforme en pleurs et en une boule au ventre. Et c'est ça qui fait la force de cette histoire finalement : elle nous captive parce qu'on ne s'ennuie pas et qu'on ressent des émotions totalement contradictoires. 


"I don’t want you. I need you."

J'ai globalement préféré ce tome-ci.
D'abord, les personnages ont grandis, du coup ils sont plus matures. Certes, parfois ils ont des comportements qu'on ne comprend pas, mais c'est normal, ils restent jeunes. 
L'histoire est aussi plus mature. Oui, on a ce truc du "je t'aime, moi non plus", mais ce n'est pas lourd ou disproportionné. Ce que j'ai surtout aimé c'est que leur histoire d'amour évolue, ce n'est pas juste le début d'une amourette, c'est plus que ça. On a aussi un coté plus "tragique" dans le sens où la situation est plus compliqué pour Eden qui est désormais en couple, et il y a encore plus cette situation familiale qui les pèse ; entre d'autres choses.
On sent l'importance que prend l'histoire tout au long du livre. On a la tension qui monte, on sent que tout ne va pas se passer comme prévu, que des gens vont souffrir, et c'est ça qui fonctionne.

J'ai quand même trouvé le début un peu long. L'auteur s'attarde davantage sur de la description, et sur la découverte de New-York. On fais davantage du tourisme qu'autre chose à certains moments. Même si c'est intéressant, c'était parfois trop long.

Je suis encore plus amoureuse de Tyler, qui m'a touché, énervé, fait pleurer ... 
Il a vraiment mûri, il est différent mais il garde ce qui nous a plu dans le premier tome. On sent qu'il est plus serein à New-York, plus épanoui même s'il n'est pas totalement comblé. Quand il est avec Eden, on ne peut que comprendre tout l'amour qu'il a pour elle. Et quand il exprime ses sentiments, c'est d'un romantisme ! 
Quant à Eden, je l'ai encore plus appréciée. Certains pourraient ne pas aimer son comportement par rapport à Dean, mais c'est ce qui ajoute en intensité à l'histoire. Personnellement, j'ai aimé la voir lutter avec ses sentiments, la voir succomber également, braver l'interdit. Elle m'a fait beaucoup de peine, même si parfois c'était mérité. On se met facilement à sa place aussi, on s'identifie facilement et on vit l'histoire avec elle. 

Je ne vais pas m'attarder, en répétant encore et encore oh combien j'ai été prise dans l'histoire et oh combien j'ai pleuré.
Mais pour avoir pleuré, ça j'ai pleuré ! Plusieurs passages étaient intenses, et comme je l'ai déjà, même si ce roman n'a rien d'extraordinaire, j'étais prise dedans et je le vivais à fond.
La fin est tout bonnement atroce. C'est couru d'avance, Estelle Maskame nous le fait à la Anna Todd, pour qu'on soit totalement frustré et qu'on veuille lire la suite. C'est évident, on sent qu'il va se passer quelque chose qui nous mettra en miettes, mais quand ça arrive c'est juste affreux. Je ne m'attendais pas à ça, pas de cette manière-ci en tout cas. J'étais en sanglots quand j'ai refermé le bouquin, et c'est évident que je me jetterai sur la suite quand elle sortira en VO.