Chronique

CHRONIQUE | Perfection, tome 1 : Dangerous Perfection - Abbi Glines

11:37:00

Édition : JC Lattès
Genre : Romance, New adult
Nombre de pages : 261
Date de sortie :14 janvier 2015

 

| RÉSUMÉ
Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S'ensuit une nuit passionnée, une nuit qu'ils avaient prévue sans lendemain.
Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s'engager dans une relation. Pourtant, face à l'ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances…


| MON AVIS |
Rien d'extraordinaire.

Nous suivons Della et Woods. Della est fragile et apprend à vivre seule, alors que Woods cherche une distraction à ses obligations.
Ils se rencontrent et partagent une nuit ensemble, qui devait rester sans lendemains.
Mais quelques mois plus tard, le destin les réunies à nouveau et les sentiments apparaissent.

Le speech me tentait bien mais dés les premières pages, je me suis dis que je n'allais pas aimer. Et effectivement, même si j'ai passé un bon moment, je n'ai pas accroché.
 .
Tout d'abord, ce qui m'a vraiment dérangé c'est la vulgarité présente dans le roman. Je n'ai absolument rien contre, mais ici j'ai trouvé qu'à certains moments ce n'était pas du tout nécessaire.
Dés que je commençais à bien me plaire dans le bouquin, bam ! L'auteur ajoute quelque chose de totalement inutile juste pour mettre de la vulgarité. C'était peut-être censé être "excitant" à la base, mais pas du tout. J'ai même parfois rigolé tellement c'était absurde.

Il n'y a aucune subtilité dans ce roman, et si vous lisez mes chroniques régulièrement, vous savez que moi c'est ce que j'aime. Et pas du sexe pour du sexe. 

De plus, gros point important qui m'a profondément agacée tout au long du roman : la possessivité de Woods. Oui, c'est mignon d'être possessif, mais là, c'était vraiment, vraiment, beaucoup trop. A des moments où il aurait mieux fait de dire "je l'aime" ou "elle compte pour moi" ; lui, il dit "elle est à moi", "tu m'appartiens". Non mais oh, c'est pas un objet non plus !
La manière de montrer l'attachement de Woods envers Della, n'était donc pas la bonne pour moi.

Chronique

CHRONIQUE | Night School, tome 1 - C. J. Daugherty

13:56:00

Édition : Robert Laffont - EBook
Genre : Jeunesse, Thriller
Nombre de pages : 466
Date de sortie : 2012

 

| RÉSUMÉ
Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire.
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.



| MON AVIS |
Bonne lecture mais déception.

On suit Allie, une jeune fille à problèmes. Ses parents ne savent plus quoi faire avec elle alors ils décident de l'envoyer dans une nouvelle école en plein milieu de l'été : Cimmeria.
L'école est tout aussi étrange que les élèves mais Allie va s'y plaire et se faire des amis.
Elle va découvrir l'existence de la Night School et tous les dangers qui vont avec.

.
Cela faisait longtemps que je voulais découvrir cette saga qui compte de nombreux fans. 
Je n'avais aucune idée d'où je mettais les pieds, mais en tout cas, je m'attendais à du lourd. Finalement, même si j'ai bien aimé, j'ai été très déçue.
 .
Allie est un personnage que j'ai beaucoup aimé. On s'identifie très vite à elle et on s'attache immédiatement. 
Elle mène la vie dure à ses parents depuis un certain temps et ils ont du mal à gérer cette rébellion. Elle a également beaucoup de crises de panique qu'elle ne contrôle pas. On vas très vite apprendre les causes de ce comportement ; et plus on avance dans le livre, plus on vois un changement significatif chez Allie. Et j'ai beaucoup aimé la voir grandir grâce à de multiples facteurs.

Allie va vite se faire apprécier, notamment des garçons.
J'ai adoré Carter - non, je ne suis pas tombée amoureuse ahah !!
Au début, il est très mystérieux, très sombre. On veut apprendre à le connaitre, on veut savoir son histoire. Plus on avance et plus il se révèle à nous, même s'il reste encore un mystère.
Et il y a aussi Sylvain, que je n'arrive pas à cerner. Tantôt je l'apprécie, tantôt pas du tout. C'est très difficile de me faire un avis sur ce personnage très perturbant dans son comportement.

Chronique

CHRONIQUE | Nous les menteurs - E. Lockhart

11:19:00

Édition : Gallimard Jeunesse - EBook
Genre : Contemporaine
Nombre de pages : 288
Date de sortie : 4 mai 2015

 

| RÉSUMÉ
Une famille belle et distinguée. Une île privée.
Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé.
Un groupe de quatre adolescents - les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice.
Une révolution. Un accident. Un secret.
Mensonges sur mensonges.
Le grand amour. La vérité.



| MON AVIS |
Une claque.

Nous suivons Cadence, l'ainée des petits enfants Sinclair ; une famille riche et puissante.
Chaque été, sa famille se rend sur leur île privée. Mais lors de l'été de ses quinze ans, Cadence subi un accident qui a pour conséquences de terribles maux de tête et une perte de mémoire. Elle va alors chercher a savoir ce qu'il s'est passé ce fameux été.
Alors que tous le monde lui ment, Cady réussira-t-elle à découvrir la vérité ?
.
Je vais être honnête avec vous : au départ, le style de l'auteur m'a vraiment perturbée, j'étais déçue. Puis, sans prévenir ... BAM ! Prends ça ! J'étais sur les fesses.
 .
Le style d'écriture de l'auteur est très particulier et assez déroutant. Elle nous plonge dans une ambiance froide et très perturbante. Il y a de nombreuses métaphores qui viennent illustrer l'histoire qui peuvent empêcher une bonne compréhension.

C'est évident qu'au départ, on est perdus. On a du mal à voir où veut en venir l'auteur et pourquoi nous entrainer dans une ambiance comme ça.
Finalement, plus on avance, et plus je me suis prise au jeu. C'est ce style si particulier, cette ambiance oppressante, qui rend la lecture addictive et qui nous pousse nous aussi, à vouloir connaitre la vérité.

De plus, cela nous permet aussi d'être dans le même état d'esprit que Cady et de comprendre sa situation. On se met à sa place, on veut des réponses, on ressent ce qu'elle ressent.
C'est une jeune fille que l'on retrouve très perturbée par son accident. Quand elle nous raconte son histoire, elle a 18 ans. On vit avec elle ses 8 ans, ses 14 ans, ses 15 ans. On apprend à la connaitre, à situer sa place dans cette famille et surtout on en viens à s'approprier ses traumatismes. Elle est très malade et elle ne supporte plus toutes ces histoires de famille ; tous le monde lui ment et tout ce qui compte est l'argent.

Chronique

CHRONIQUE | Ten Tiny Breaths, tome 1 : Respire - K. A. Tucker

11:33:00

Édition : Hugo
Genre : Drame, Romance, New adult
Nombre de pages : 359
Date de sortie : 5 février 2015

 

| RÉSUMÉ
À à peine 20 ans, la vie de Kacey bascule dans la tragédie : ses parents, sa meilleure amie et son copain meurent dans un accident de voiture. Elle est la seule survivante de la famille, avec sa sœur Livie qui n'était heureusement pas avec eux ce jour-là. Alors qu'elles sont confiées à la garde d'un oncle et d'une tante peu scrupuleux, Kacey décide de prendre sa vie et celle de sa sœur, en main. Ensemble elles vont tenter de se reconstruire à l'autre bout du pays, en Floride.



| MON AVIS |
Une histoire prenante et émouvante

Plusieurs années après avoir perdus ses parents, son petit-ami et sa meilleure amie dans un accident de voiture auquel elle a survécu, Kacey et sa jeune sœur Livie emménagent à Miami. Très marquée par ce drame, Kacey est entièrement fermée à toute attache. Pourtant, elle va faire la connaissance de Thorm, sa voisine, et Trent son mystérieux voisin - des personnes qui vont tout changer ...
.
Une histoire bouleversante, de l'amour ... tout ce que j'aime.
 .
Kacey est une jeune femme très perturbée, elle garde encore de profonds traumatismes liés à ce dramatique accident qui lui a enlevé les personnes auxquelles elle tenait le plus. Elle ne supporte pas de toucher la main de quelqu'un, elle a perdue toute joie de vivre et surtout, elle refuse de s'attacher aux autres de peur de les perdre. Elle a géré ce traumatisme par la drogue, l'alcool, le sexe ; et aujourd'hui, elle veut reprendre sa vie en main pour sa sœur.
 .
Je me suis profondément attachée à son personnage. Plus on avance, plus on apprend à la connaitre et on se rend compte de la gravité de la situation. On ressent une profonde empathie pour elle et on est obligé de se mettre à sa place. J'ai été bouleversée par son histoire ; ça fait réfléchir. Ce qu'il lui est arrivé est horrible, personne ne mérite ça.
 .
J'ai adoré la voir évoluer, la voir revenir à la vie. C'est très beau et aussi très dur. Pour s'en sortir, elle va encore devoir passer par des choses difficiles.

Elle a une relation très fusionnelle avec sa soeur, Livie. C'est la seule qu'elle s'autorise à aimer, la seule qui puisse la faire rire. Elle ferait n'importe quoi pour elle. C'est d'ailleurs pour Livie que Kacey va vouloir vraiment aller mieux et redevenir comme avant.

Chronique

CHRONIQUE | Beachwood Bay, tome 1 : Unbroken - Melody Grace

16:11:00

Édition : Prisma
Genre : Romance, New adult
Nombre de pages : 285
Date de sortie : 2014

| RÉSUMÉ
" Ma mère m'a toujours dit qu'il existait deux formes d'amour : la brise légère et l'ouragan. Emerson Ray fut mon ouragan..."
En y repensant, je me demande si maman l'avait vu dans mes yeux : les nuages noirs qui s'amoncellent, le crépitement sec de l'électricité dans l'air. Mais il était déjà trop tard. J'imagine qu'on ne réalise jamais vraiment le danger avant que l'ouragan ne soit passé, t'abandonnant inerte, sur le carreau, le coeur en morceaux, éparpillé autour de toi.
Quatre ans se sont écoulés depuis ce fameux été. Depuis Emerson. Depuis ses mains glissant dans une délicieuse caresse sur ma peau nue.
Promis juré, aucun amour passionnel ne pourrait plus me détruire comme cela. Et retourner à Cedar Cove n'y changerait rien.
Je me trompais...

| MON AVIS |
Une lecture sympa et addictive

Nous suivons Juliet qui va retourner à Cedar Cove. Mais c'est là-bas que 4 ans plus tôt, elle a rencontré l'amour de sa vie, mais aussi celui qui l'a détruite : Emerson Ray. Aujourd'hui en couple avec Daniel, elle s'interdit de le rencontrer à nouveau. Pourtant, son attirance pour Emerson est plus forte que sa volonté ...
 .
Ce premier tome a été une bonne lecture avec laquelle j'ai passé un bon moment.
L'histoire n'a rien d'extraordinaire, j'ai lu mieux en New adult, mais j'ai quand même totalement accrochée !
La lecture est très addictive, j'ai dévoré ce premier tome d'une traite en une soirée.
 .
Juliet est une jeune femme un peu perturbée, elle fait beaucoup de crises de panique et se réfugie dans les médicaments pour se calmer. Elle est hantée par la mort de sa mère et sa famille qui a ensuite volée en éclat ; mais aussi par sa séparation brutale avec Emerson, puisque même si cela s'est passé il y a 4 ans et qu'elle est aujourd'hui avec quelqu'un, ça lui a fait beaucoup de mal.
Revenir à Cedar Cove est pour elle un moyen de tourner la page et d'avancer. 
J'ai bien aimé son personnage qui est très honnête, elle ne tourne pas autour du pot, elle n'est pas indécise sur ses décisions. De plus, je l'ai trouvée forte face à tout ce qu'elle a vécu et même face à Emerson ; elle parait fragile mais plus on avance dans l'histoire, plus elle se révèle et prend confiance en elle.
.
Emerson est très difficile à cerner. Au final, j'ai craquée ...
J'ai bien aimé ça car j'aime les personnages dans son genre d'une manière générale.
Il a vraiment deux personnalités : un homme très doux et tendre, et ensuite un homme agressif et blessant. Forcément, il y a une raison à ça, mais pour moi c'était trop prévisible et pas assez énorme - je n'ai pas été bluffé là-dessus.
.
Leur relation est assez tumultueuse. Ils ont une attirance l'un pour l'autre c'est certain, mais Emerson ne cesse de repousser Juliet même quand celle-ci lui assure l'aimer profondément. Il ne se croit pas assez bien pour elle, pas à la hauteur. 
.
" Ma mère m'a toujours dit qu'il existait deux formes d'amour : la brise légère et l'ouragan. Emerson Ray fut mon ouragan..."
 Et c'est totalement ça.
Daniel est la brise légère : tout se passe bien avec lui, il n'y a pas de surprise, il n'y a pas de risque d'en sortir avec le cœur brisé. C'est la sécurité.
Et Emerson est l'ourgan : incertain, destructeur, passionné. Rien n'est calculé avec lui, tout est guidé par la passion.
.
J'ai adoré qu'il soit question d'une romance avec un ex petit-ami, ce qui change un peu. Par contre ça peut être assez perturbent car on ne vois pas naitre les sentiments entre eux, leur jeu de séduction non plus, car tout est déjà présent. Ça peut donner l'impression que tout va trop vite alors que c'est tout a fait normal étant donné leur histoire commune. 
.
J'ai beaucoup aimé la fin, le contexte était très approprié et ça apportait le petit plus. 
Forcément, il n'y a pas de surprise dans ce genre d'histoire mais j'ai quand même adoré.
.
Néanmoins, certaines choses m'ont dérangés. 
J'ai trouvé que l'histoire des personnages n'était pas assez poussé. On apprend qu'ils ont chacun un passé et un contexte familial douloureux mais l'auteur ne va pas plus loin, elle n'utilise pas ça dans son histoire et c'est dommage. Ce n'est pas assez approfondie et je pense que le roman aurait pu avoir un potentiel beaucoup plus fort grâce à ça.
De plus, le début est assez lent, et des moments de lenteur sont présents dans le roman. Rien de grave, ça n'a pas gâché mon plaisir mais j'ai quand même préféré la deuxième moitié qui était plus émotionnelle et intense.
.
Ce premier tome est l'unique réservé à Emerson et Juliet puisque chaque tome se concentre sur un personnage différent. 
Le deuxième sera sur Brit, la sœur d'Emerson et le troisième sur Corona, la soeur de Juliet.
.
Je suis très curieuse de découvrir les prochains tomes et vois si l'auteur va garder les mêmes codes que ce tome-ci ou si elle va plus approfondir les choses.
.
Même s'il y a mieux en New adult, je vous conseille cette saga si vous êtes adepte du genre.
C'est très addictif et sans prise de tête ; je pense que vous pourrez passer un bon moment ! 

MA NOTE --> 16/20

Chronique

CHRONIQUE | La Sélection, tome 4 : l'Héritière - Kiera Cass

16:24:00

Édition : Robert Laffont
Genre : Jeunesse, Romance, Dystopie
Nombre de pages : 410
Date de sortie : 7 mai 2015


| RÉSUMÉ | 

Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut être pas aussi difficile qu'elle le croyait.




| MON AVIS |
Une quasi perfection ...

Nous retrouvons la fille d'America et de Maxon : Eadlyn. Elle est la première princesse héritière du trône d'Illea et se prépare à devenir Reine dans un contexte politique de plus en plus difficile.
Pour calmer le peuple, elle est contrainte de participer à la Sélection. Or, Eadlyn ne veut pas d'un mari Mais saura-t-elle résister aux 35 jeunes hommes venus au palais pour la séduire ?

Mais quel joie, quel bonheur, de retrouver l'univers de Kiera Cass !
Alors que l'on pensait La Sélection terminée avec l'union de Maxon et America, il n'en est rien...

J'ai totalement ADORÉ le personnage d'Eadlyn. Elle est très différente de sa mère, America, que l'on suivais dans les tomes précédents, et c'est tant mieux ! 
Ici, on est face à une jeune femme qui va devenir Reine d'un pays, elle a été élevée dans ce contexte du pouvoir et forcément elle a un caractère qui va dans ce sens. Elle est consciente de sa position, de son pouvoir et de ce qu'elle représente ; c'est une jeune femme qui peut paraitre désagréable car elle est très sur d'elle et souvent hautaine. Personnellement j'ai beaucoup aimé avoir à faire à un personnage dans son genre ; elle ne m'a pas du tout insupportée.  En plus, je trouve que ça rajoute un plus à l'histoire et que ça la différencie de celle d'America.
Pourtant, c'est vrai qu'en repensant à America dans la Sélection, je me demande comment elle a pu élever sa fille comme ça car elles n'ont rien à voir. Même si America est désormais Reine, c'est étrange de se dire qu'elle a pu permettre de voir sa fille être si arrogante. 

Ce que j'aime également dans le fait d'avoir une héroïne dans son genre, c'est qu'ainsi on peut imaginer qu'elle va évoluer grâce à La Sélection et certainement grâce à un garçon. Ce qui laisse présager quelque chose de pas mal.

Chronique

CHRONIQUE | Maybe Someday - Colleen Hoover

18:32:00

Édition : Hugo New Romance
Genre : Romance, Contemporaine, New adult
Nombre de pages : 374
Date de sortie : 7 mai 2015


| RÉSUMÉ | 
À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

| MON AVIS | COUP DE CŒUR

Une histoire belle et sincère sur fond musical ...


Nous suivons Sydney, une jeune femme étudiante en musique - et Ridge, un jeune compositeur. 
Sydney vit une difficile séparation amoureuse, tandis que Ridge file le parfait amour avec sa petite amie de longue date, Maggie.
Rien n'aurait pu les amener à se rencontrer, mais c'est la musique qui va les réunir.

J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman ; autant pour l'émotivité que pour l'originalité.

Les personnages sont tout simplement parfaits.

Ridge est compositeur de musique pour un célèbre groupe. C'est quelqu'un de droit, d’honnête et de très fidèle. Il est aussi plein de joie de vivre, ce qui apporte des pointes d'humour vraiment agréables.
Mais Ridge a aussi un handicape qui en fait sa particularité - mais je ne vous dirai pas lequel car je trouve ça excellent de le découvrir soi-même.
Il est extrêmement fou amoureux de Maggie, sa petite amie depuis plusieurs années. On peut voir que leur relation est très fusionnelle et importante, même si elle n'est pas au premier plan. 

Sydney, quant à elle, vient juste de découvrir que son petit-ami la trompait avec sa meilleure amie. On la découvre alors avec le coeur brisé, elle est trahie et ne croit pas pouvoir retomber amoureuse un jour.
Je l'ai également trouvée très drôle, même dans les moments les plus sérieux. 
De plus, on vas découvrir une jeune femme très forte, qui va tenter de se contenir, de rester digne et respectueuse des autres. Et j'ai aimé découvrir un personnage dans son genre, très altruiste, pensant au bonheur des autres avant le sien même si c'est extrêmement difficile et que ça la détruit.

Chronique

CHRONIQUE | Le Pacte, tome 3 : Trahisons - Jenny Han & Siobhan Vivian

16:15:00

Édition : Panini - Format E-Book
Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 440
Date de sortie : 5 novembre 2014


| RÉSUMÉ | 
La nuit du Nouvel An s'est achevée de terrible manière et Mary, Kat et Lillia ne sont pas préparées à ce qui les attend. Après la mort de Rennie, Kat et Lillia tentent de comprendre ce qui lui est arrivé car elles s'en veulent. Si Lillia n'était pas partie avec Reeve... Si seulement Kat était restée avec leur amie... Les choses auraient été différentes. Seule Mary connaît la vérité sur cette nuit. Elle sait également que Lillia et Reeve sont tombés amoureux, que Reeve est heureux alors qu'il mériterait de souffrir comme elle a souffert. Leurs puériles tentatives de vengeance appartiennent au passé désormais. Mary veut du sang. Mais jusqu'où ira-t-elle ?

| MON AVIS | 
Une virée "fantastique" mal exploitée.

Dans ce tome, nous retrouvons Lillia, Kat et Mary après l'enterrement de Rennie.
Mary a donc apprise qu'elle était décédée lors de sa tentative de suicide, maintenant consciente de son pouvoir, elle va tout mettre en œuvre pour mener à termes sa vengeance contre Reeve ; mais aussi contre Kat et Lillia.

Je suis déçue, déçue, et déçue.
Même si la lecture a été plaisante et addictive, j'attendais énormément de ce dernier tome. 

Lillia est définitivement le pire des trois personnages principaux de ce roman, pour ma part. Elle m'a profondément ennuyée et ses lamentations étaient vraiment barbantes à la longue.
Durant tous le roman, elle ne fait que pleurer et geindre. Je comprend qu'elle soit triste à cause de la mort de Rennie, mais là c'était trop. De plus, elle joue encore un double jeu avec Alex et Reeve ; qu'elle choisisse l'un des deux à la fin !
Je l'ai donc trouvée très agaçante dans ce tome, encore pire que dans les deux premiers, ses chapitres étaient de loin les plus ennuyeux.

Chronique

CHRONIQUE | In the After, tome 2 : In the End - Demitria Lunetta

18:21:00

Édition : Lumen
Genre : Jeunesse, Science Fiction
Nombre de pages : 406
Date de sortie : 2 avril 2015


| RÉSUMÉ |
Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger.
Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… Une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore
qu’elle ne le croyait !

| MON AVIS | COUP DE CŒUR
Encore plus de suspense ! 

/!\ Spoilers possibles si vous n'avez pas lu le premier tome /!\

Nous retrouvons donc Amy après sa fuite de New Hope.
Seule, elle va rejoindre Fort Blake et tenter de sauver Baby des griffes du Docteur Reynolds.

J'avais déjà adoré le premier tome, mais alors là, c'est un immense coup de cœur.
Je n'ai fais qu'une bouchée de ce deuxième et dernier tome !

La majeur partie du roman se déroule à Fort Blake, deuxième colonie de survivants. 
Nous découvrons alors un endroit bien différent de New Hope : là-bas, pas de règles. C'est la loi du plus fort.
Cet environnement plutôt hostile rajoute encore plus de suspense et d'angoisse à l'histoire. 
De plus, c'est vraiment très intéressant de découvrir comment ces personnes font face à l’épidémie. C'est vraiment une nouvelle facette du monde tel qu'il est devenu depuis l'invasion des Floraes.